logoAEN

Société des Artistes en Normandie


BIOGRAPHIE
GALERIE
ARCHIVES


Véronique ATTIA

Atelier Galerie ATTIA

45 rue de la plage


50380 SAINT PAIR SUR MER (FRANCE)
telephone : 06 11 52 81 08

e-mail : contact@veroniqueattia.com
internet : www.veroniqueattia.com

Peintre autodidacte

Membre de la Fondation Taylor depuis 2021

 

 

 

 

Préface de Didier BENESTEAU Catalogue Mémoires Ancestrales

Collectionneur et Commissaire d'exposition

29 octobre 2019

Ma rencontre avec Attia remonte à 2011 en découvrant la ville que j'allais habiter. Je suis passé devant l'espace face à la mer où elle travaillait. Impressionné par ce lieu et voyant les oeuvres à l'intérieur, j'ai tout de suite senti que le chevalet avait trouvé sa place : des fauteuils, des tapis évoquant l'Orient, l'ambiance y était... la fin de son voyage était là. Arrêtée par la mer, elle a posé ses valises.

Un autre voyage allait commencer, celui de sa création. Je me souviens de ses oeuvres, assemblages de formes géométriques, recherches d'effets de matières ...tout un nouveau monde pour elle commença à naître. Une amitié s'est liée, j'ai acheté une oeuvre qui m'a touché, cette oeuvre respirait l'Ailleurs.

Dans son espace galerie à quelques mètres de ce lieu où tout a débuté, elle s'est enracinée. On passe la porte, les couleurs chaudes, les tourbillons, le vent nous font vraiment oublier où nous sommes. On est confronté à des émotions personnelles qui nous interrogent et qui ne peuvent pas nous laisser indifférents.

Aujourd'hui, elle crée loin des regards, elle enfante son oeuvre à quelques pieds sous terre dans la cave où elle descend tous les jours pour travailler et continuer son propre rêve de création.

Ce qui me touche aussi profondément chez Attia, c'est sa disponibilité, son accueil généreux, son sens du partage. Aujourd'hui, elle ouvre son espace, son "coeur" à des artistes qui viennent dialoguer avec elle et qui sont présentés dans sa galerie. Elle sait porter un regard sur l'autre.


Francis PARENT

Membre de l’AICA - Association Internationale des Critiques d’Art

Janvier 2019 Editions Eric PATOU


Des portraits d’inspiration tribale dans des palettes de couleurs mates, authentiques et franches. D’une gestuelle artistique spontanée, Véronique ATTIA nous raconte des histoires, celles des masques africains et de l’art aborigène qui semblent lui servir de source d’inspiration.

Qu’ils soient hommes, femmes, individus imaginaires ou réels, elle nous les montre dans des effets de matière et d’aplats qui donnent toute la substance de l’oeuvre et de ce qu’elle représente. 

Sur les traces d’un Picasso et de son attrait pour l’art dit primitif, ou influencé par les portraits saccadés et sauvages de Basquiat, le style de Véronique ATTIA se distingue par une sincérité de la touche picturale et l’intimité qu’elle instaure, presque mystique, avec ses peintures.

 

Visions de la mémoire

Ileana CORNEA                                                                                             

Critique d’art chez Artension

Commissaire d’exposition à la Biennale de Venise 2015

 

Véronique ATTIA peint depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui elle ne lâche plus son couteau, laissant l’empreinte de sa foi et les inquiétudes de son âme dans des matières et des couleurs. Ses formes prennent d’étranges résolutions donnant naissance à une cartographie de sentiments, sensations, perceptions et jeux de transparence.

Rien n’est voulu à l’avance, « si je pense trop, je ne crée plus ».

Ses superpositions de matières occultent ou laissent apparaître les couleurs, les traits et les tâches. Ils réalisent ensemble un palimpseste révélant  la sensibilité de l’artiste à la recherche des vérités cachées par d’autres vérités. « Le geste du peintre fait mouvoir le pinceau selon le corps » écrit Roland BARTHES. Et le corps en mouvement, c’est la mémoire dirait BERGSON. 

Après-guerre, Antoni TAPIES perturbe les lois de la peinture en cherchant du côté de la matière la plus anti-picturale qui soit pour évoquer indirectement l’être humain. En choisissant le cheminement sinueux d’indices, signes, symboles et du mystère, il sublime l’empreinte et la trace prouvant le débordement de l’être. Véronique ATTIA emprunte la voie ouverte par le peintre espagnol. 

Mais que nous dit-elle au juste ?  

Foisonnants, les traits et le matériau coquettent chez elle avec l’écriture et les nombres. Explicative, narrative, l’artiste use à profusion de signes, flèches, lignes discontinues, croix de toute sorte, interrogeant, s’expliquant, justifiant, argumentant ses formes et la prise de position de la matière dans l’espace.

Elle cherche dans les secrets de la nature. 

Tel un savant, elle questionne les sphères. Mais les couleurs, les rythmes, les murmures, les écritures incompréhensibles transforment ses calculs en de petites formules beaucoup moins sérieuses quant à l’interprétation de la mise en relation des planètes, laissant la place à la poésie et au rêve (Calculs aléatoires).

De la végétation, elle en retient des tâches comme l’impression que laisse une corolle sur un herbier. L’artiste la ramène à la vie par la liquidité du matériau. Les cercles reviennent souvent sous la forme de membranes transites, vides ou en puissance (Fulgurance, Gamètes). Ses chiffres « matriculaires » réalisés au pochoir, sa sphère bleue chiffrée, dynamique et abstraite apparaissent sombrement sur un mur de la ville de Tel Aviv, comme une réflexion sur le mal rongeant la nature humaine. Dans la série Échafaudages, ses fils, cordons ombilicaux serpentent d’un endroit à un autre selon la logique des formes évoquant des espaces urbains soumis aux lois temporelles.

Elle passe du tumulte au silence, du chaos à l’apaisement : dans ses collages proches de la calligraphie, elle alterne des morceaux de tissus effilochés avec des traits fins, fluides, marécageux, limoneux et graphiques manifestant la délicatesse d’un idéogramme chinois empreint d’une certaine douleur (Fragments).

Toujours dans ce registre gracieux et léger, elle prend plaisir à faire rythmer les couleurs par des carrés, losanges, triangles serrés, rappelant les études chromatiques de Paul KLEE lors de son séjour en Tunisie. 

Quand bien même elle tente la représentation du visage humain, elle le fait à l’image des graffitis très colorés, brutaux et totémiques. Ou bien, elle reste assujettie aux exigences du monde pariétal. Corps à l’état de reliques, collages, tissus, ses femmes n’ont pas de visage (Elles). 

Représenter, fixer l’absence à travers des symboles et des signes, les œuvres de Véronique ATTIA explorent le monde ambigu que nous suggère la trace par des questionnements et des visions de la mémoire.

 

 

2020 Usine à Zabu de MINI à MAXI du 5 septembre au 18 octobre

Art'Avranches du 12 au 15 septembre Prix de Peinture de la ville d'Avranches

2019

Salon des Beaux-Arts Carrousel du Louvre  du 12 au 16 décembre

Rout’Art 50

Château de Gratot du 1er  juillet au 21 septembre Collection Visions de nature avec Bernard Vernochet peintre granvillais

Marché de l’Art Granville 

Galerie Eloka ANGERS exposition personnelle avril/mai

Galerie Midiune LOURMARIN de juin à octobre

Exposition PARTAGE Duo des peintures de Marjan et de Attia Atelier Galerie ATTIA du 30 au 2 février 2020

 

2018

Art en Capital Paris Salon du dessin et de la peinture à l’eau

Portraits d’artistes Maison de Normandie Jersey avril 2018

Mermoz Gallery  juin/ juillet Cabourg

Biennale International de Pont sur l’Art Vire du 25 mai au 4 juin 

Semaine de la Photographie St Pair sur mer : Portraits d’Artistes Peintures V.ATTIA

Photographies J.Y DESFOUX Du 25 au 29 juillet Atelier Galerie ATTIA

Salon de l’Artistique Château Conti l’Isle-Adam 7-22 septembre Prix CONTI peinture Réalité nouvelle

2017

SalonARAMI 74e édition ( L’art contemporain en Val d’Oise ) Prix de peinture ARAMI

4ème Nuit des Galeries Granville

Sélectionnée à Puls’Art 2017 du 24 au 28 mai

Atelier Galerie ATTIA sélectionné pour intégrer le Réseau Gold by Miroir de l’Art 2017

Festival de la Pluie© 7ème édition performance Asnelles sur mer

Exposition à la galerie de Lathifa Souala - Encres sur papier Au fil de l’eau...

2016

16èmebiennale d’art contemporain de Tinchebray du 23 /04 au 9/05

Faites le tour des artistes - Expo collective de 17 artistes en résonance  avec le tour de France 2016 Atelier Galerie ATTIA du 26/06 au 10/07/2016

Résidence d’artistes Azemmour Maroc Festival Remp’Arts ( Invitée ) suivie d’une expo collective El Jadida

Rout’Art 50

3ème édition de la Nuit des Galeries Granville

Sélectionnée au 30ème Grand Prix de Peinture de Saint-Grégoire du 05 au 20/11

2015             

​Exposition personnelle Galerie du Crabe -  ​Granville 

Art3fRENNES 

Création du nouvel Atelier Galerie ATTIA  Saint Pair sur mer                

6ème édition du Festival de la Pluie© - Performance artistique réalisée en lien avec la problématique des réfugiés ( Partenariats HCR  Nations-UNIS ) 

La nuit des soudeursGranville collectif le fil rouge  galerie éphémère 

Salon d’Automne international  TokyoMusée National Art Center

2014​           

SAI Tunisie​  Musée de la ville de Tunis        

Salon d’Automne international Tokyo Musée National Art Center

Oeuvres sélectionnées parGoogle et diffusées sur Chromecast

Première édition de la Nuit des GaleriesCollectif Le fil rouge Granville

Invitée d’honneur dufinissage du Festival de la Pluie©​  Château de Creully  

Salon d’Automne Paris ​Champs-Elysées  Performance au bénéfice de Paint a future                    

Perpignan expo collective Maison de la catalanité  Palais des rois de MAJORQUE 

2013 

​​5ème Asian Art Expo ​Beijing World Trade center

Salon d’Automne Paris ​Champs-Elysées

2012

Salon d’Automne international Tel Aviv SAI 

2011

Ouverture du premier Atelier Galerie ATTIA Saint Pair sur mer

2010 Festival de la pluie© Arromanches  Créations de bâches grand format sur blockhaus Land Art